samedi 3 août 2013

LA VIE PRIVEE DE DON JUAN

La Vie privée de Don Juan (The Private Life of Don Juan, Alexander Korda,1934) devait relancer la carrière de Douglas Fairbanks. Que nenni, le film fut un cuisant échec commercial. La carrière de Fairbanks s'arrêta là. Le film, lui aura droit à une seconde chance. Il est attendu dans les bacs dès le 20 août prochain, présenté par Jean-Pierre Dionnet (Eléphant Films).
samedi 3 août 2013

QUAI DES BULLES 2013

Posté par Mister Bluff à 07:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 2 août 2013

CHRIS BAILEY

Posté par Mister Bluff à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 2 août 2013

NNEKA

 
Posté par Mister Bluff à 12:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 2 août 2013

MARTHA HYER

                                  Photo publicitaire pour Crépuscule sanglant (Red Sundown, 1956) de Jack Arnold avec Martha Hyer (et non pas Hayers comme indiqué sur la jaquette Sidonis)
Posté par Mister Bluff à 06:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 1 août 2013

DEUX ROUQUINES DANS LA BAGARRE

Posté par Mister Bluff à 17:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 1 août 2013

PAWNEE

A paraître le 29 août 2013 aux éditions Daniel Maghen.
Posté par Mister Bluff à 12:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 1 août 2013

LE BRACELET DE CUIR

                                Pour faire plaisir à Michel Houellebecq, la première vignette du récit Le Bracelet de cuir, publié dans le numéro 64 de Pif Gadget (mai 1970).
Posté par Mister Bluff à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 31 juillet 2013

L'ULTIME RAZZIA (affiches)

   
Posté par Mister Bluff à 17:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 31 juillet 2013

FANTOMAS : BIOGRAPHIE D'UN CRIMINEL IMAGINAIRE

Parution d'un essai très stimulant à l'occasion du centenaire du Génie du mal... Coup d'oeil sur la quatrième de couverture : Fantômas ! Le nom du « Génie du crime » a traversé tout le XXe siècle. À bien des égards, Pierre Souvestre et Marcel Allain ont enfanté en 1911 une œuvre monstre. Fantômas, revers obscur et grimaçant de notre monde, y invente, page après page, une violence sans visage, sans motivations et sans signification apparente. La série des Fantômas a fasciné les avant-gardes des années 1920-1930, qui en ont loué le... [Lire la suite]