51bSACp8zBL

Recueillies dans un très bel album publié ces jours-ci par Dupuis, les histoires de l'Oncle Paul dessinées par Jean Graton dans les années cinquante (148 pages en tout et pour tout) méritent tout notre respect. Proche d'Hubinon et de Paape, le trait de Graton est alors efficace et soigné. On sait que cela ne durera pas, d'où le relatif intérêt porté à ce volume (192 pages, 22 euros).