ucWWWf1I0jY8RUnaNV-acz3GumEParu il y a peu, cet ouvrage de James McKay rend hommage à un acteur insolite, sans ambition affichée, et au final pas si mauvais que ça. Mature a souvent hérité de rôles typés, parfois contestables, qu'il a souvent assumé avec retenue. Il fut paradoxalement plus à l'aise dans le film noir que dans le peplum ou le western, et sa carrure un brin pataude contribua à de franches réussites (Les Inconnus dans la ville, I Wake up screaming, La Proie, Le Carrefour de la mort...). Un acteur décrié et moqué, qu'il convient de réhabiliter.

Ed. Mc Farland, 2013, 206 pages, 50 euros environ.