tumblr_m99wkqohIC1qiwrzoo1_50015697336C'est dans le western Femme ou Démon (1939) de George Marshall, avec Marlène Dietrich et James Stewart, que débute la carrière cinématographique de Betty Jean Striegler; elle figure ensuite dans Lydia de Julien Duvivier (1941) et Jane Eyre de Robert Stevenson (1944). Survient un intermède théâtral où, sous le pseudonyme de Betta St. John, elle crée le rôle de Liat, dans la comédie musicale South Pacific, mise en scène et chorégraphiée par Joshua Logan (1949).

En 1951, elle reprend ce rôle à Londres, où la distribution comprend notamment l'acteur anglais Peter Grant, qu'elle épouse l'année suivante. Elle revient au cinéma en 1953 avec dans trois films : La Femme rêvéede Sidney Sheldon, avec Deborah Kerr (photo), La Tunique d'Henry Koster et La Perle noire de Richard Thorpe, où elle interprète le rôle d'une charmante vahiné qui ne laissera pas Stewart Granger de marbre.

Après cinq autres films dont Le Prince étudiant de Richard Thorpe (1954) et Le Bandit d'Edgar G. Ulmer (1955), Betta St. John s'installe en Angleterre avec son mari. Dès 1955, elle collabore à sept films britanniques, dont deux Tarzan avec Gordon Scott, Tarzan et le Safari perdu d'H. Bruce Humberstone (1957) et Tarzan le magnifique de Robert Day (1960). Elle conclut sa carrière au cinéma auprès de Christopher Lee dans un film d'horreur, La Cité des morts (John Llewellyn Moxey, 1960), apparaît dans quelques séries télé, puis se retire pour se consacrer à sa famille.