dimancheProfitons de la parution des mémoires d'Henri Vernes pour apporter notre contribution au mythe. Le premier film de Bob Morane a été produit en 1960 par Belgavidéo, inspiré du roman L’espion aux cent visages. Jacques Santi (futur Michel Tanguy) y campait un Bob Morane tout à fait crédible. Christian Barbier (futur Homme du Picardie) lui, interprétait le rôle du commissaire Van Eyck.

Las, le film ne fit l’objet que d’une seule représentation le dimanche 8 janvier 1961, au cinéma Scala de Bruxelles. Il est aujourd'hui considéré comme perdu suite à la destruction de l’unique copie pendant l’incendie de Belgavidéo. Deux ans plus tard, Morane répparaitra sous les traits de Claude Titre, mais sur petit écran cette fois. Et pour le coup, les DVD sont disponibles.